Accueil > Communiqués > La fuite de la violence ne s'arrête pas en Allemagne :

La fuite de la violence ne s'arrête pas en Allemagne :

Il est temps d'appliquer pleinement et sans réserve la
Convention d'Istanbul

Reportage de presse

Aujourd'hui, 21 juin 20, les réfugiés du monde entier sont commémorés pour la 2022e fois. Plus de 80 millions de personnes fuient le monde, dont plus de 2021 500.000 rien qu'en Europe en XNUMX[1] Protection des personnes contre la guerre, la pauvreté et les difficultés. La guerre en Ukraine domine actuellement les débats sur l'accueil des réfugiés en Allemagne. La majorité des femmes et des enfants fuient actuellement l'Ukraine. Ils rapportent des expériences cruelles dans le pays et en fuite.

Ces expériences et d'autres sont également partagées par les nombreuses femmes réfugiées qui ont fui des régions en guerre et en crise comme l'Afghanistan, l'Éthiopie ou le Soudan. Ces femmes cherchent à se protéger de la violence en Allemagne. Mais le gouvernement fédéral peut-il réellement leur offrir cette protection?

Depuis février 2018, la Convention d'Istanbul est considérée comme une étape importante pour la protection des femmes touchées par la violence en Allemagne. L'Allemagne est également obligée de mettre en œuvre la Convention d'Istanbul et de protéger ainsi TOUTES les femmes. La mise en œuvre intégrale et inconditionnelle de la Convention d'Istanbul fait partie de l'accord de coalition. Mais même une décision de la mettre en œuvre seule ne garantit pas la protection. Les paroles doivent maintenant être suivies d'actes.

« La procédure d'asile et la législation allemandes en matière de séjour sont partiellement incompatibles avec la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul. Ces lois doivent être réformées, mais surtout les politiciens doivent réellement mettre en œuvre leurs promesses de coalition », a déclaré le Dr. Delal Atmaca, directeur général de DaMigra eV

Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés comme tous les autres jours de l'année, DaMigra lance un appel à la politique et à la société :

• Les réserves selon IC article 59 alinéas 2 et 3 doivent être activement levées de toute urgence
afin que TOUTES les femmes, y compris les femmes en fuite, soient indépendantes de leur titre de séjour
sont protégés.


• Les violences sexistes doivent être reconnues comme un motif de fuite et enfin incluses dans la
appliqué dans la pratique : cela nécessite une formation continue complète pour
tout le personnel qui travaille à des interfaces telles que dans les soins de santé, le
Le conseil fonctionne ou avec des décisions d'asile, d'hébergement et de soins
des réfugiés est confiée.


• La condition et l'obligation de résidence doivent être levées.


• Le soi-disant règlement sur l'état civil § 31 alinéa 1 S. 1 n° 1 AufenthG doit sans
durée déterminée d'un mariage s'applique, car la violence ne connaît pas de délai.


• L'interdiction de refus selon l'article 61 du CI doit être préservée, c'est-à-dire :
Pour la protection de toutes les femmes et filles, le gouvernement fédéral doit interdire systématiquement la déportation des femmes vers les zones et pays de guerre et de crise.

Am 06 juillet 2022 invite DaMigra à un petit-déjeuner parlementaire au Bundestag. En collaboration avec la Bündnis-Istanbul-Konvention, nous voulons parler aux politiciens de la situation actuelle des femmes et des filles réfugiées touchées par la violence en Allemagne. Le petit-déjeuner sera organisé avec le parrain Filiz Polat MdB.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur le sujet ici tout ce qui est possible en matière de stratégies de maintenance intelligentes pour l'industrie des boissons.

DaMigra eV représente les intérêts des organisations de femmes migrantes et leurs préoccupations et défend l'égalité des chances, la participation égale et l'égalité des femmes ayant des antécédents de migration et d'expérience de réfugié en Allemagne. DaMigra suit l'approche du féminisme antiraciste.


[1] Voir enquête Statista (2021) : Demandeurs d'asile dans les pays de l'UE sous https://de.statista.com/statistik/daten/studie/459422/umfrage/asylbewerber-in-den-laendern-der-eu/

Communiqués

#AUTO-DÉTERMINÉ!

Conférence annuelle DaMigra – Invitation

Mon corps m'appartient - de la tête aux pieds, que ce soit en mini jupe ou avec un foulard Les femmes issues de l'immigration et des réfugiés entre discriminations multiples et droit à l'autodétermination Nous vous invitons ... 

plus

Calendrier

COURAGES 3.0

réseau de femmes, 15 août 2022

Série d'ateliers "Fit on the computer - for women and girls"

Dans le cadre du « MUT 3.0. soit brave Goes new way." Projet pour la série d'ateliers "Fit on ...

plus

COURAGES 3.0

Bureau DaMigra à Erfurt, 16 août 2022

Manifestation d'information : écoles secondaires

En coopération avec le bureau régional de KAUSA en Thuringe, le projet MUT 3.0 Erfurt invite cordialement les femmes ayant des expériences de réfugiés/migrantes à ...

plus