Accueil > Communiqués > Bilan : Auto-organisation des migrants et société civile féministe sur un pied d’égalité !

Bilan : Auto-organisation des migrants et société civile féministe sur un pied d’égalité !

Conférence annuelle DaMigra le vendredi 24 novembre 2023 à Berlin.

Berlin, 24.11.2023 mars XNUMX. Sous le slogan général « L'intersectionnalité signifie des actions plutôt que des mots », l'organisation faîtière des organisations de migrants, DaMigra eV, a invité les gens à Berlin le vendredi 24.11.2023 novembre 150. Plus de XNUMX invités issus de la politique, de la science, de la société civile et des médias se sont réunis pour discuter et discuter des solutions possibles pour une société civile allemande véritablement égale et inclusive.

Photo de groupe / droits photo : Pelin Sener-Derventil.

La devise « L'intersectionnalité signifie des actions plutôt que des mots » a appelé tous les participants non seulement à réfléchir au sens de l'intersectionnalité, mais aussi à agir de manière décisive pour des approches véritablement intersectionnelles. À une époque où des mots comme « intersectionnalité » ou « diversité » sont souvent utilisés à la légère, notre devise nous a rappelé qu’il ne suffit pas de parler des défis. Nous devons plutôt agir pour créer un véritable changement. Ce sont précisément ces solutions qui étaient au premier plan lors de la conférence annuelle DaMigra de cette année – en particulier, rendre plus visible le travail des organisations féministes de migrants et obtenir une plus grande reconnaissance de leurs structures.

En plus de débats passionnants avec la participation de la science, de la société civile et de la politique, les participants à la conférence annuelle ont eu l'occasion de discuter de points et de sujets brûlants au cours de divers ateliers. Les résultats des ateliers montrent que nous devons partiellement déconstruire et contextualiser des termes complexes tels que l'intersectionnalité et rendre leur signification plus claire pour notre travail. En outre, la conférence annuelle a été accompagnée par la prise de conscience que l’autonomisation ne peut être obtenue que collectivement et que pour y parvenir, nous devons remettre en question les asymétries de pouvoir et réfléchir continuellement à nos expériences, positions et idées.

Par ailleurs, des revendications claires ont émergé. Les conditions essentielles à la participation et à l’égalité des chances doivent être remplies : d’une part, cela signifie façonner la dynamique interne entre nous dans un esprit de solidarité et sans discrimination, ainsi qu’autonomiser durablement les jeunes générations ; d’autre part, continuer à changer activement les conditions sociales et culturelles par l’éducation et la visibilité. Mais plus important encore : au niveau structurel et institutionnel, des lois améliorées, davantage de financements, une représentation plus diversifiée, une protection efficace contre la violence et d’autres facteurs importants doivent garantir l’existence des organisations féministes migrantes.

« Le discours public sur les organisations de migrants se limite souvent à des rôles limités tels que « l’intégration » ou la fuite. Mais cela est loin d’être suffisant, car les organisations de migrants apportent une contribution précieuse au débat sur le féminisme, la démocratisation, l’antiracisme et les structures discriminatoires en Allemagne. Nous ne voulons plus être entendus en tant que minorité ou utilisés comme figures de proue pour respecter les quotas. Les femmes migrantes doivent non seulement participer, mais aussi faire partie du discours afin de rendre leur précieux travail visible et reconnu en conséquence.a déclaré Lourdes Martínez, porte-parole du conseil d'administration de DaMigra eV

Le contenu de la conférence annuelle a confirmé ce que la réalité nous montre à maintes reprises : il existe des milliers d'organisations de migrants actives et formalisées en Allemagne, mais elles sont encore souvent sous-représentées. Les femmes migrantes et leurs auto-organisations ne reçoivent toujours pas la reconnaissance et l'accès qu'elles méritent et les ressources et structures manquent encore pour réellement renforcer les femmes migrantes et réfugiées et leurs auto-organisations. Et pourtant, les résultats nous ont aussi montré très clairement une chose : nous ne devons pas nous laisser diviser et devons mener nos luttes ensemble, sur tous les fronts et collectivement.

Si vous avez des questions sur la conférence, écrivez à presse@damigra.de.

Une documentation détaillée de la conférence annuelle 2023 suit.

Communiqués

Courage ensemble

Femmes migrantesMars 2023

Sur le courage de continuer – un film de DaMigra eV

Le 13.03.2023 mars XNUMX, nous présenterons un court métrage documentaire dans le cadre de notre campagne nationale « Marche des femmes migrantes ». Deux femmes ayant un passé de réfugiées ou de migrantes partagent leurs histoires personnelles en... 

plus

Calendrier

FEMMES RAIS.ED

Berlin, 19 avril 2024 - 20 avril 2024

Autonomisation et résilience : stratégies d'autonomisation pour les femmes migrantes FLINTA*

Chères personnes intéressées, nous vous invitons par la présente au week-end d'autonomisation à Berlin. Avec Diana T. Valencia et Helena Mendoza...

plus

Mon tour

Erfurt, 19 avril 2024

Atelier créatif : Nouveaux chemins, nouveaux rêves : Mon avenir en Allemagne

Chères femmes, chères personnes intéressées, DaMigra eV vous invite cordialement à l'atelier créatif « Nouvelles voies, nouveaux rêves : ...

plus