Accueil > Communiqués > Célébrons-nous la fête du Travail à la maison à cause de la pandémie corona?

Célébrons-nous la fête du Travail à la maison à cause de la pandémie corona?

Communiqué de presse, 1er mai 2020.

Depuis la pandémie corona, les femmes * travaillent avec des charges triples et quadruples. Nous faisons du bureau à domicile. Nous faisons de l'école à la maison. Nous faisons de la garde d'enfants. Nous faisons le ménage. Nous faisons un travail de soin. Nous gérons notre vie quotidienne à un niveau élevé. Nous atteignons nos limites. Et nous continuons quand même. Les charges multiples et le travail de soins non rémunéré pour les femmes * ne sont pas nouveaux - dans les conditions de la crise, cela devient insupportable. Nous donnons 110% et ne sommes payés que 75%.

C'est assez!

Nous observons avec douleur et colère comment les déséquilibres et problèmes politiques existants en matière d'égalité et de femmes * sont exacerbés au lieu d'être atténués. Les femmes réfugiées et migrantes * en particulier sont gravement affectées par les conséquences économiques et sociales. Le fossé entre les femmes privilégiées et les moins privilégiées * se creuse et la solidarité s’estompe.

Il y a eu de grands applaudissements pour les personnes exerçant des professions d'importance systémique: ces images de femmes fortes *, de mères fortes *, d'acteurs forts * donnent l'espoir que nos performances économiques et sociales seront enfin reconnues et valorisées, car 75% des professions d'importance systémique sont exercées par des femmes * et la plupart ont des antécédents de migration et de fuite.

Un paiement symbolique unique pour des professions d'importance systémique est bien intentionné, mais pas suffisant! Les professions d'importance systémique, dont 75% sont exercées par des femmes *, doivent être régulièrement et durablement mises à niveau. Nous exigeons le soutien continu des familles qui vivent dans des conditions particulièrement difficiles! Nous sommes TOUS pertinents du point de vue systémique et méritent d'être reconnus!

Personne ne peut vivre d'applaudissements!

Combien de femmes, de migrants et de réfugiés ont un emploi à plein temps? Combien d'entre eux ont un emploi à temps partiel, un mini-travail ou même un emploi illégal? Combien de femmes migrantes perdent actuellement leur emploi sans avoir droit aux paiements de transfert de l'État parce que leurs conditions de travail étaient purement précaires dès le départ?

Les piliers les plus précieux de la société en Allemagne, pays d'immigration, travaillent sans rémunération.

Ils s'organisent en associations, se soutiennent les uns les autres, ils construisent des ponts interculturels: les auto-organisations de migrants travaillent principalement sur une base volontaire et apportent une immense contribution à la société. Vous responsabilisez. Ils vous rendent fort. Mais même ils peuvent difficilement répondre actuellement au besoin de conseils sur les thèmes du marché du travail, de la protection contre la violence, de l'éducation, de sorte qu'ils ont eux-mêmes besoin d'un soutien (financier et non matériel) de la part du gouvernement!

DaMigra et ses collègues * organisations appellent à la fête du Travail dans la pandémie de Corona:

Marché du travail

  • Les entreprises doivent immédiatement mettre en œuvre les mesures de protection légalement requises et étendre la protection de la santé à TOUS les employés.
  • L'horaire des postes de travail pour les parents seuls doit être organisé en gardant à l'esprit la garde des enfants.
  • La garde d'enfants doit être garantie dès maintenant!
  • Réévaluation économique et reconnaissance sociale des femmes * dans des emplois systémiquement pertinents et pourtant précaires!
  • Information continue pour les femmes * dans leur langue maternelle!
  • Conseils multilingues en ligne et par téléphone pour le placement des femmes migrantes et réfugiées *!
  • Compensation salariale à 100% pour le chômage partiel!
  • Reprenez 12 heures par jour! Plus de personnel et des salaires plus élevés dans la santé et les soins!
  • Paiement intégral du salaire au lieu d'un congé obligatoire ou d'une allocation de courte durée!
  • Un soutien financier également aux femmes * qui ont perdu leur mini-emploi à cause de la pandémie!
  • Simplification et normalisation de la reconnaissance des diplômes et diplômes professionnels étrangers! Mobilité ascendante au lieu de mobilité descendante!

Situation des femmes réfugiées dans un logement

  • Conseil psychologique multilingue dans l'hébergement!
  • La vie décentralisée pour tous les résidents: suppression de la condition de résidence et de la condition de résidence!
  • Mise en place immédiate de mécanismes de contrôle de l'hygiène pour les espaces communs (par ex. Salles de bains et cuisines)!
  • Accès à l'information sur la pandémie pour TOUTES les femmes * dans leur langue maternelle!

Protection contre la violence et prévention de la violence

  • Plus d'espace dans les foyers et refuges pour femmes, plus de foyers pour femmes et plus d'espace aussi pour les femmes * avec plusieurs enfants et fils pubères!
  • Les femmes réfugiées * doivent se voir offrir des places dans le refuge pour femmes, quelle que soit leur ville enregistrée, en tenant compte des enfants.
  • Le personnel des autorités doit être formé aux questions de diversité et de sensibilité au genre.
  • Mettre en œuvre la Convention d'Istanbul pour TOUTES les femmes *: RÉSERVÉ!
  • Les enfants ont besoin d'enfants: des soins d'urgence pour tous les enfants, en tenant compte de la protection contre les infections!

Je Bildungssyste

  • Les femmes migrantes et réfugiées * ont besoin d'offres d'information et d'éducation accessibles et multilingues, les enfants ont besoin d'un soutien plus approprié.
  • Les devoirs doivent être envoyés par la poste, en particulier pour ceux qui n'ont pas de matériel technique à la maison (PC, ordinateur portable, imprimante, connexion internet).
  • Les écoles devraient offrir un accès téléphonique aux enseignants en vue des parents et des élèves qui n'ont pas de téléphone portable et / ou pas de connexion Internet.
  • La communication entre les enseignants et les élèves devrait être organisée, en particulier là où les barrières linguistiques empêchent la réussite scolaire.
  • Guides pédagogiques et tuteurs en ligne pour les enfants victimes de discriminations multiples.

Nos MSO font beaucoup de promotions du 1er mai. Voici quelques impressions de l'association des femmes migrantes à Berlin et Hambourg:

 

ici tout ce qui est possible en matière de stratégies de maintenance intelligentes pour l'industrie des boissons Reportage de presse downloaden

Communiqués

Calendrier

COURAGES 3.0

Halle (Saale) / Magdebourg, 11 mai 2022 - 30 juin 2022

Série d'ateliers : « Orientation professionnelle. renforcer les aptitudes et les compétences »

Dans le cadre du projet « MUT3.0. soit brave Prend de nouvelles voies. » à la série d'ateliers : « Orientation professionnelle. Aptitudes et compétences ...

plus

COURAGES 3.0

Leipzig, 15 juin 2022 - 20 juillet 2022

Émancipé et en sécurité sur deux roues pour travailler

Tous les mercredis du 15.06.2022/20.07.2022/13 au 30/15/30 de 3.0hXNUMX à XNUMXhXNUMX DaMigra eV invite dans le cadre du projet MUT-XNUMX ...

plus