Accueil > Communiqués > Contre le racisme et les violences policières, toujours et partout !

Contre le racisme et les violences policières, toujours et partout !

Message

15.03.2022 mars XNUMX, Journée internationale contre la brutalité policière

N'deye Mareame Sarr, Kamal Ibrahim, Oury Jalloh, Christy Schwundeck, Georgious Zantiotis et Elyas H. sont décédés des suites de violences policières ou en garde à vue. Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée internationale contre la violence policière, nous les commémorons ainsi que chacune des plus de 200 personnes décédées des suites de violences policières en Allemagne depuis 1990.

Les raisons de ces morts, mais aussi les formulations qui encadrent ces morts, sont variées - violences physiques des policiers, défaut d'assistance, mort en fuyant la police, incendie de cellule, fusillade, "suicide" en garde à vue et (expulsion - ) Détention ou peu clair.

Il n'est cependant pas obscur que la violence policière touche principalement et de manière disproportionnée les Noirs, les Sinti*zze et les Rom*nja, les personnes de couleur, les peuples autochtones et généralement racialisés. Il n'est pas obscur que cela puisse également être attribué à des structures racistes, de droite et fascistes au sein de la police. Le profilage racial, plus récemment dans les trains en provenance de Pologne qui amènent des réfugiés d'Ukraine en Allemagne, les groupes de discussion de droite au sein des autorités de sécurité et la gestion du complexe NSU ou de l'attaque raciste à Hanau sont des conséquences évidentes d'une politique qui minimise les structures racistes au sein du police et ne le prend pas au sérieux. Elles sont la conséquence évidente d'une justice qui abandonne trop facilement les quelques signalements et poursuites contre les policiers pour violences policières et empêche ainsi une enquête structurelle au sein des institutions politiques, judiciaires et sociales. Mais c'est le racisme qui tue, pas des "cas isolés" !

La violence policière en particulier est un problème de société, celui d'une société qui détourne le regard et ferme les yeux sur le fait qu'elle a elle-même un problème raciste, capacitiste, anti-queer et classiste. Cette fondation fournit le cadre de base du racisme au sein de la police, des contrôles racistes et des violences policières, qui touchent principalement les personnes racisées et migrantes, au pire leur coûtant la vie.

Mais ensemble, nous pouvons briser ce cadre et supprimer le terreau des pratiques policières racistes. Ensemble, nous pouvons montrer notre attitude, dans l'esprit des semaines internationales contre le racisme du 14.03.2022 mars 27.03.2022 au XNUMX mars XNUMX.

Contre le racisme et les violences policières, toujours et partout !

Communiqués

Calendrier

COURAGES 3.0

Halle (Saale) / Magdebourg, 11 mai 2022 - 30 juin 2022

Série d'ateliers : « Orientation professionnelle. renforcer les aptitudes et les compétences »

Dans le cadre du projet « MUT3.0. soit brave Prend de nouvelles voies. » à la série d'ateliers : « Orientation professionnelle. Aptitudes et compétences ...

plus

COURAGES 3.0

Leipzig, 15 juin 2022 - 20 juillet 2022

Émancipé et en sécurité sur deux roues pour travailler

Tous les mercredis du 15.06.2022/20.07.2022/13 au 30/15/30 de 3.0hXNUMX à XNUMXhXNUMX DaMigra eV invite dans le cadre du projet MUT-XNUMX ...

plus