Être là l'un pour l'autre !

Soutien aux femmes ayant une expérience de réfugié

Arriver en Allemagne comporte de nombreux défis. Un manque de connaissances sur les services importants de protection et de conseil, les institutions socialement pertinentes et le marché local de l'éducation et du travail rend difficile pour les femmes réfugiées de participer à la société.

le projet ,Être là l'un pour l'autre!' nous voulons créer une atmosphère de solidarité pour les femmes ayant une expérience de réfugié en Allemagne, dans laquelle elles peuvent s'autonomiser par l'acquisition et l'échange de connaissances et construire et étendre des réseaux. Cela s'applique aux femmes avec ou sans enfants, mariées ou célibataires, avec ou sans handicap, aux adolescentes ou aux femmes âgées qui vivent en Allemagne depuis de nombreuses années ou quelques jours seulement : nous sommes là pour tout le monde.

Un projet de coopération avec Abá eV et BeReshith eV

DaMigra réalise le projet en coopération avec deux auto-organisations de migrants au niveau local à Francfort (Abá eV) et à Magdebourg (BeReshith eV).

Abá eV est une association à but non lucratif à Francfort-sur-le-Main qui travaille pour les droits de l'homme, les échanges culturels et la participation sociale en Allemagne.

BeReshith eV est un réseau et une association de femmes juives de Magdebourg, qui souhaite renforcer la solidarité entre les femmes et la confiance en soi des femmes, ainsi que soutenir les femmes migrantes et leurs familles dans leur participation sociale par le biais de conseils sociaux et de vie généraux.

Informé, responsabilisé, en réseau

Dans le cadre du projet, les femmes réfugiées de Francfort et de Magdebourg doivent être informées de leurs droits et opportunités à l'aide d'événements d'information, d'espaces d'échange et de réunion ouverts et de supports d'information multilingues. informé, habilité et être encouragés à créer leurs propres réseaux. L'objectif est de leur permettre d'arriver en toute sécurité et dans la solidarité. Les femmes ayant une expérience de réfugié sont dedans renforcémener une vie autodéterminée.

En même temps, cela attire l'attention sur la discrimination multiple qu'ils ont subie. Parce que les femmes qui ont fui connaissent de multiples formes de discrimination et de multiples barrières structurelles à l'accès : par exemple en tant que personnes ayant fui, en tant que femmes, en tant que personnes touchées par la pauvreté, en tant que personnes queer ou en tant que personnes handicapées. ,Être là l'un pour l'autre!' fait tomber ces barrières et met en œuvre les premières mesures significatives pour plus de participation sociale dans les domaines de l'éducation, de la santé et du travail.

Contact : s.cakmak@damigra.de

Le projet est financé par le ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse.

Communiqués

DaMigra_Admin01