COURAGE 3.0 - Soyez courageux. Innovez

janvier 2022 – décembre 2022

MUT 3.0 accompagne les femmes ayant une expérience de réfugiée et de migration d'une manière pratique et à bas seuil dans la formulation d'objectifs professionnels et les aborder en échange avec d'autres femmes.

Le projet vise essentiellement quatre groupes cibles

  • Femmes ayant une expérience de réfugié ou de migration
  • Autres personnes ayant une expérience de réfugié ou de migration
  • Acteurs du marché du travail et de la formation, employeurs
  • entreprises

nous suivons trois objectifs principaux

  • Reconnaître et utiliser les chances et le potentiel des participants
  • Renforcer votre compréhension de la démocratie et promouvoir l'égalité
  • Sensibiliser les institutions et les acteurs concernés du marché du travail aux opportunités et au potentiel d'une société diversifiée et des politiques de participation

Les femmes ayant des antécédents de fuite et de migration sont confrontées à une triple discrimination et à de multiples obstacles structurels à l'accès : en tant que personnes ayant fui, en tant que migrantes et en tant que femmes. Cela se reflète également dans la participation limitée des femmes réfugiées à l'éducation et au marché du travail. C'est ce que prouvent de nombreuses études en cours : Les enquêtes IAB-BAMF-SOEP montrent qu'il y a globalement des progrès dans la participation sociale et professionnelle des réfugiés. Un examen plus approfondi des études révèle des différences importantes entre les hommes et les femmes en emploi. La proportion de femmes réfugiées arrivées en Allemagne depuis 2013 sur le marché du travail allemand est d'environ 29 % - par rapport aux hommes réfugiés, dont la proportion est de 60 %.

Qu'est-ce qui manque?

Tout d'abord, ce qui manque, ce sont des informations et des conseils (dans la première langue) correspondant aux qualifications des femmes, et la garde des enfants. Un travail de soins inégalement réparti en raison de stéréotypes de genre, un accès difficile à des mesures de qualification ou de formation, un placement dans un emploi précaire ou un manque de reconnaissance des qualifications font souvent obstacle. En fin de compte, la plupart des femmes, qu'elles soient qualifiées ou non, font face à un chemin très difficile pour développer et mettre en œuvre de futurs plans de carrière en Allemagne.

Notre projet en détail:

Dans MUT 3.0, les femmes peuvent commencer ou poursuivre leur chemin vers des stages, des formations ou travailler dans plusieurs langues grâce à l'information, au réseautage et à l'autonomisation. L'image de soi féministe et antiraciste de DaMigra accompagne tous les événements et contributions et met l'accent sur l'égalité et l'autodétermination. Les femmes et les filles doivent être en mesure de percevoir MUT 3.0 comme une offre pour se défendre sur le marché du travail et de la formation et pour réaliser leurs intérêts et leurs projets.  

Toutes les institutions concernées du marché du travail et de l'éducation (agence pour l'emploi, agence pour l'emploi, chambre de l'industrie et du commerce, chambre des métiers) ainsi que les entrepreneurs devraient également être sensibilisés à leurs intérêts, points de vue et réalités par le biais de cycles réguliers d'entretiens et des réunions de réseautage personnelles avec des femmes issues de l'immigration ou de réfugiés. Ce n'est qu'à travers un échange ouvert au-delà des clichés et des parcours préétablis que les gens peuvent se développer et se rencontrer. Dans un espace si véritablement ouvert à la participation et à la collaboration, le grand potentiel des sociétés diverses et participatives peut vraiment être vu et réalisé pour tous. En apprenant à se connaître lors de tables rondes, les préjugés et les stéréotypes doivent être discutés et réfutés ouvertement et à hauteur d'homme afin de créer une image réaliste des différents acteurs et de regarder ensemble le marché du travail et de la formation d'une manière tournée vers l'avenir . De cette façon, MUT 3.0 veut construire des réseaux et renforcer la coopération entre les acteurs régionaux du marché du travail et de l'éducation ainsi que les femmes ayant des antécédents de fuite et de migration afin qu'elles puissent développer des perspectives au-delà du projet.

Le projet est financé par le Commissaire du gouvernement fédéral pour la migration, les réfugiés et l'intégration et le Commissaire à la lutte contre le racisme.

Sources:

https://doku.iab.de/kurzber/2021/kb2021-08.pdf

https://www.diw.de/de/diw_01.c.697756.de/teilzeiterwerbstaetigkeit__ueberwiegend_weiblich_und_im_durchschnitt_schlechter_bezahlt.html

https://doku.iab.de/forschungsbericht/2020/fb1120.pdf

https://doku.iab.de/kurzber/2021/kb2021-04.pdf

https://doku.iab.de/kurzber/2020/kb0420.pdf

Brucker, Herbert; Glitz, Albrecht; Alouette, Adrien ; Romiti, Agnese (2019b) : Reconnaissance professionnelle et résultats des immigrants sur le marché du travail. Institut d'économie du travail, IZA Discussion Paper, 12030.

Communiqués

DaMigra_Admin01