Accueil > Communiqués > Déclaration de DaMigra sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

Déclaration de DaMigra sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

Les droits des femmes sont des droits humains! Les politiciens et la société civile doivent maintenant montrer un net avantage

La Turquie, de tous les pays, qui a été la première à signer et ratifier la Convention d'Istanbul en 2014, quitte l'accord à l'échelle de l'UE pour protéger les femmes * de la violence. L'accord ne semblait à Erdoğan qu'un moyen d'accéder au pouvoir et a maintenant été illégalement résilié par lui du jour au lendemain en raison de la pression croissante de ses partisans conservateurs au moyen d'un décret autocratique. La Turquie est ainsi dirigée contre les piliers de la Convention d'Istanbul: la prévention, la protection, la poursuite et la condamnation de la violence sexiste. La violence contre les femmes en Turquie ne cesse d'augmenter: selon les informations de «Nous arrêterons les meurtres de femmes», au moins 300 femmes * ont été assassinées au cours de la seule année écoulée.

La sortie illégale de la Turquie fait partie de la réaction violente contre la rupture des rôles de genre - et une attaque contre les valeurs universelles des droits de l'homme

«Les conservateurs de droite agissent toujours de la même manière dans le monde et donc aussi en Europe: ils instrumentalisent la religion, la tradition, la culture ou la famille à leurs propres fins et bafouent les droits humains fondamentaux. Ils qualifient la diversité et les mouvements d'émancipation de «gaga de genre» afin de faire de la politique nationaliste avec des alliés de droite », déclare Lourdes Martínez, porte-parole * et présidente * du conseil d'administration de DaMigra.

Nous constatons un tel glissement vers la droite en Pologne et en Hongrie, par exemple. La Pologne a récemment renforcé les droits à l'avortement jusqu'à une interdiction quasi totale. À la fin de l'année dernière, le parti au pouvoir du Premier ministre Viktor Orban, Fidesz, s'est prononcé contre de nouvelles mesures pour ratifier la Convention d'Istanbul en appelant à une prétendue «idéologie de genre destructrice». Les luttes féministes sont dirigées contre cela.

«Nous appelons donc tous les membres de la société civile démocratique à prendre une position claire contre cette violation des femmes * et des droits de l'homme et à faire entendre leur voix. Une chose doit être claire: les droits de l'homme fondamentaux sont ici bafoués et bafoués. Les droits de l’homme et les droits fondamentaux durement acquis au niveau international ne doivent pas dépendre d’un calcul politique. Tout gouvernement qui fera cela nous attaquera également », a expliqué le Dr. Delal Atmaca, directeur général de DaMigra eV

Que faut-il faire maintenant?
Il est temps de présenter des mesures et des plans d’action contraignants pour la mise en œuvre intégrale de la Convention d’Istanbul ici en Allemagne également. Cette fonction de modèle au niveau des États et de l'UE signifie également que le gouvernement fédéral allemand lève enfin ses réserves sur l'article 59 et protège ainsi également les femmes migrantes ou réfugiées * en Allemagne contre la violence, quel que soit leur statut de résidence.
La sortie illégale de la Turquie et la sortie menacée de la Pologne et de la Hongrie sont de nouvelles attaques sur la base de la coexistence pacifique de tous - les droits de l'homme. Il ne doit pas s'arrêter aux déclarations de licenciement. Les critiques au niveau diplomatique de la part des États signataires doivent être suivies de la mise en œuvre cohérente, inconditionnelle et sans réserve de la Convention d'Istanbul - également en Allemagne.

Contact: presse@damigra.de

Communiqués

Courage ensemble

Femmes migrantesMars 2023

Sur le courage de continuer – un film de DaMigra eV

Le 13.03.2023 mars XNUMX, nous présenterons un court métrage documentaire dans le cadre de notre campagne nationale « Marche des femmes migrantes ». Deux femmes ayant un passé de réfugiées ou de migrantes partagent leurs histoires personnelles en... 

plus

Calendrier

Courage ensemble

Erfurt, 16 avril 2024

Café des langues à Erfurt

Chères femmes, chers actifs et futurs volontaires, dans le cadre du projet Together MUTig, DaMigra eV sur le site d'Erfurt invite ...

plus

Courage ensemble

DaMigra Düsseldorf, 17 avril 2024

Préoccupations financières des migrants

Nous vous invitons chaleureusement à notre prochain événement! Avec Saloua Mohammed (assistante sociale et éducatrice sociale), nous allons...

plus